7e édition du Festival des Musiciens Instrumentistes Africains : Le top donné samedi prochain

 7e édition du Festival des Musiciens Instrumentistes Africains : Le top donné samedi prochain

Le Festival des Musiciens Instrumentistes Africains (MIA) démarre le samedi 26 novembre 2022 à Cotonou avec de grandes surprises. Le Comité d’organisation a dévoilé les objectifs lors d’une conférence de presse.

Le Festival MIA prend ses quartiers à Cotonou dès le samedi 26 novembre 2022. Selon Sessi Tonoukouin, coordonnateur de cet évènement culturel, l’initiative se veut une tribune unique d’expression et de distinction pour les musiciens instrumentistes du continent africain. « Elle se positionne comme un outil de promotion de la destination Bénin et de promotion du développement culturel et touristique au niveau des communes béninoises. Elle reste une aubaine pour faire découvrir aux festivaliers les attraits touristiques du Bénin », a-t-il confié. C’est pourquoi dira-t-il qu’ « à partir du samedi 26 novembre 2022, jour du lancement, toutes les soirées jusqu’au 3 décembre 2022, il n’y aura que des concerts live. Il n’y a pas sur le festival MIA des programmations assistées ou des playbacks ou des semi-playback ».

Il a profité pour rappeler que le leitmotiv des organisateurs est « d’amener les jeunes à faire de la production pure et dure à partir de méninge au lieu d’aller à la facilité de la création avec la machine ». La septième édition est ouverte aux orchestres d’Afrique et ceux de la Diaspora à travers un appel à candidatures dans quatre catégories à savoir : meilleur percussionniste, meilleur bassiste, meilleure composition 100% live, meilleur pianiste.

« Les lauréats de chaque catégorie, désignés par un jury international seront distingués par les Trophées MIA avec une enveloppe financière de 1000 dollars US. Ils bénéficieront d’une tournée régionale de promotion avec la réalisation d’un album de leur chanson inédite », a précisé le coordonnateur du festival.

Pour terminer, Sessi Tonoukouin a souligné qu’un hommage sera rendu à deux icônes de la musique africaine notamment Manou Gallo de la Côte d’Ivoire et Wally Badarou du Bénin. Des artistes seront invités pour égailler le public pendant toutes les soirées.

Véronique GBEWOLO (Stag)

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *