2e édition de l’AFIS à Lomé : La Boad pour la mise en œuvre de modèles financiers innovants…

 2e édition de l’AFIS à Lomé : La Boad pour la mise en œuvre de modèles financiers innovants…

Les acteurs de l’industrie financière africaine se sont réunis en présentiel pour la première fois au Togo du 28 au 29 novembre 2022. Ceci, dans le cadre de la deuxième édition du Forum de l’industrie financière africaine (Afis), qui a été ouverte dans la matinée du mardi 29 novembre 2022, dans l’enceinte de l’hôtel 2 Février, à Lomé. Occasion pour la Banque ouest-africaine de développement (Boad) de réaffirmer son engagement pour la mise en œuvre de modèles financiers innovants et durables.

L’objectif de l’édition de Lomé est d’élaborer des solutions et s’armer collectivement face aux crises mais aussi de faire en sorte que les conclusions du débat fournissent des solutions durables et concrètes, pour une industrie financière plus résiliente et plus compétitive à l’échelle internationale.

Honorant sa présence à la cérémonie de lancement de l’AFIS 2022, le président de la Banque ouest-africaine de développement (Boad), Serge Ekue, qui était aux côtés du président togolais, Faure Gnassingbe, des membres du gouvernement et de nombreuses personnalités de l’univers financier africain, a mis en exergue les bénéfices d’un dialogue récurrent et fructueux entre les différents acteurs de l’industrie financière, affirmant le rôle clé des Etats, la dynamique du secteur privé africain, la résilience du continent africain face aux crises, la richesse du capital humain, et les perspectives économiques encourageantes, à l’horizon 2025. Partenaire institutionnel de l’Afis 2022, la Boad a réaffirmé son engagement à œuvrer pour la mise en œuvre de modèles financiers innovants et durables, en faveur du développement économique équilibré des Etats de l’Afrique de l’Ouest et de leurs populations.

Dix-huit mois après l’édition inaugurale organisée en ligne, ce rendez-vous de l’industrie financière, a rassemblé plus de 500 participants, venus du monde entier, dirigeants de la finance internationale, institutions et organisations internationales, partenaires du développement. Occasion pour eux d’échanger pendant ces deux journées sur des points saillant accentué autour des enjeux et des défis qui se posent à l’industrie financière africaine.

Porté par l’IFC et le groupe Jeune Afrique Media, cet événement dénote de l’engouement des états africains et des plus hautes instances internationales pour la finance africaine, et, plus encore de la vitalité des marchés financiers africains.

Patrice ADJAHO

Articles similaires