1er Août 2022 : L’Acte 2 du Podium de l’indépendance s’annonce

 1er Août 2022 : L’Acte 2 du Podium de l’indépendance s’annonce

Après l’Atlantique en 2021, le Littoral sera à l’honneur pour la 2e édition du festival « Podium de l’indépendance ». L’initiative portée par Gilbert Akueson, président de la Fédération des associations et compagnies de danses endogènes du Bénin se tient la nuit du 31 juillet à la place du bicentenaire à Cotonou, à partir de 18h heures. Une vingtaine d’artistes est attendue sur scène.

« L’identité culturelle est un vecteur de développement » a fait savoir Gilbert Akueson, l’homme aux multiples casquettes. À l’ère du boom culturel lancé par le gouvernement à travers son PAG 2 qui envisage transformer le Bénin en un pôle d’attraction touristique, l’événement annuel « Podium de l’indépendance » vient à point nommé. Il entend contribuer au rayonnement culturel du Bénin par son patrimoine artistique. Le promoteur dit avoir choisi chaque veille de la célébration de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale et internationale pour organiser « Podium de l’indépendance » parce qu’ « il y a beaucoup de touristes étrangers qui viennent dans notre pays » a expliqué Gilbert Akueson. « Podium de l’indépendance » servira donc de vitrine, une occasion pour faire découvrir les richesses culturelles du 229 en d’autres termes.

La programmation prévoit cette année, au moins, un passage de chacune des troupes affiliées aux fédérations ou confédérations de danses et chants qui opèrent sur le territoire. Une vingtaine de troupes est attendue pour égayer le public. « Elles viendront de tous les départements du Bénin pour exécuter les différents rythmes tels que : le tèkè, le Gogohoun, le Adjogan ou encore Zinli et Tipinti. Au nombre des artistes qui seront de la partie Badu Tchinkoumin, Volcan le Pigeon noir, Houézé, Ahouéfa et Kpossovi Oba ainsi que plusieurs groupes de ballet qui composent la fédération nationale des artistes. Il y aura les autres artistes qui ne font pas partie des fédérations ou confédération des artistes du Bénin » a confié Gilbert Akueson.

La fête de l’indépendance n’est pas uniquement une fête de défilé militaire mais tout le monde doit rester en communion parce que c’est une fête nationale. Il souhaite que le gouvernement l’accompagne pour que « Podium de l’indépendance » s’organise simultanément dans tous les départements du Bénin afin de permettre à tous les artistes béninois de partager avec les citoyens des moments d’émotions et ferveur nationale.

Arnaud ACAKPO (Coll)

Articles similaires